Alain Finkielkraut, nous parle du nouveau gouvernement de Macron

Faisant partie des hommes intellectuels qui ont voté Emmanuel Macron au second tour des élections présidentielles, Alain Finkielkraut, le philosophe et membre de l’académie française a été l’invité de la journaliste de renommée, Audrey Crespo-Mara au plateau de LCI Matin le vendredi 19 Mai pour nous parler ses sentiments et de ses avis.

« Entre soulagement et abattement », le penseur l’essayiste et l’animateur radio français, s’est montré un peu perplexe le soir de l’élection du 5ème président de la République française. Deux semaines plus tard, quel est le sentiment qui domine Alain Finkielkraut ?

« L’élection de Marine Le Pen aurait été une catastrophe »  

« Le soulagement est toujours là, parce que je pense que l’élection très improbable de Marine Le Pen aurait été une catastrophe. Elle la démontré dans le « Grand Débat », un mélange de hargne et d’incompétence, Marine Le Pen n’a pas su révéler son vrai visage pétainiste durant sa campagne présidentielle. Eh oui je fais partie de ceux qui pense que le Front National a tourné la page de Vichy. »

Les candidats accordent-ils assez de place à la culture ?

Très intéressé par la culture et par l’enseignement des nouvelles générations, Alain Finkielkraut s’inquiète énormément sur le sort de la langue française et de toute la culture en France et confie que le programme d’Emmanuel Macron se focalise sur la culture et estime qu’il donnera une grande place à la culture surtout avec la nomination de la nouvelle ministre de la culture Françoise Nyssen.

Que pense Alain Finkielkraut de la composition du nouveau gouvernement ?

L’écrivain et l’animateur de la radio, Alain Finkielkraut pense que le choix des membres du nouveau gouvernement et un bel apport pour la société civile : « Je pense que les personnalités de la société civile du gouvernement macronistes a été bien choisi. Ce sont des gens qui ont fait preuve d’une compétence extrême, qu’il s’agisse de la Ministre de la culture très grande éditrice, celle de la santé ou de la Ministre du Travail.

Selon, Alain Finkielkraut, le nouveau président de la république a fait le meilleur des choix possibles en nommant les actuels ministres et en optant pour les compétences professionnelles plutôt que pour l’expérience politique.

« Je rêve mettre en avant la culture dans les écoles »

En réponse à la question de la présentatrice et la journaliste phare de LCI, Audrey Crespo-Mara, le philosophe et l’écrivain de renom avait affirmé qu’il souhaite valoriser un peu plus la culture à l’école et revoir tout le programme pédagogique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qu’un plan de sauvegarde de l’entreprise ?

Lorsqu’une entreprise est confrontée à une situation économique critique, des mesures d’ordre judiciaire peuvent avoir lieu. Souvent conduites par des administrateurs judiciaires, comme Philippe Jeannerot, ces mesures varient selon la gravité de la situation. On parle alors d’un redressement judiciaire s’il y a cessation des paiements ou de procédure de sauvegarde dans le cas où la cessation n’a encore pas eu lieu.

Les objectifs de la sauvegarde d’entreprise

Sous demande du chef de l’entreprise, le tribunal du commerce ouvre une procédure de sauvegarde judiciaire en nommant les parties intéressées par la mesure. A travers cet acte, l’entreprise vise à réorganiser ses structures pour éviter le redressement ou la liquidation de son activité. Ainsi et en coopérant avec un mandataire judiciaire, les responsables de la société chercheront à maintenir son activité, en l’occurrence la production, à sauvegarder les emplois moyennant des actions sociales correctives et à apurer son passif en réglant les créanciers.

Au moment de l’ouverture de la procédure, le tribunal annonce une première période d’observation d’une durée maximale de six mois après lesquels, l’entreprise exécute son plan de sauvegarde. La période d’observation peut être renouvelée une seule fois.

Le plan de sauvegarde et ses effets sur l’entreprise

Dans le cas où la période d’observation a lancé des signaux verts sérieux quant à la survie de l’entreprise, le tribunal demande l’arrêt d’un plan de sauvegarde qui lancera une nouvelle phase. Cette procédure est nécessaire pour fixer les perspectives de redressement, l’état du marché et les moyens de financement à disposition de l’entreprise en fonction de son activité. La durée maximale de ce plan est de 10 années avec l’exception de 15 années pour les agriculteurs.

Sous les recommandations de l’administrateur judiciaire désigné, comme Philippe Jeannerot, le tribunal peut céder une ou plusieurs activités de la société. Si c’est le cas, les droits de préemption ne peuvent pas être exécutés afin de simplifier l’émission d’offre de reprise. Dans le cas où l’application du plan de sauvegarde s’avère impossible, le tribunal peut le convertir en un plan de redressement ou de liquidation judiciaire.

Comme tout acte judiciaire, le plan de sauvegarde a des effets sur la vie de l’entreprise. Ainsi, le débiteur est tenu d’exécuter ses obligations dans leur échéance. En cas de manquement, le tribunal peut prononcer la résolution du plan. Cette action peut naitre aussi suite à la demande d’un créancier ou du commissaire chargé de l’exécution.

Nabilla dans la prochaine saison de la série américaine Orange is the New Black ?

 

Nabilla Benattia aura bientôt un rôle dans la série Orange is the new black? C’est la question qui surprit les fans de la série américaine de Netflix.

Orange Is the New Black, est une série américaine suggérée par le producteur de renom Jenji Kohan et diffusée depuis le 11 juillet 2013 sur Netflix. Originale et attirant un grand nombre de fans, la série est appuyée sur un livre autobiographique racontant le quotidien des femmes prisonnières.

Une reconversion réussie pour l’ex-vedette de téléréalité ?

Nabilla Benat­tia est une jeune bimbo qui doit toute sa célébrité à la téléréalité et à la boite de production audiovisuelle de l’entrepreneur Stéphane Courbit.

Tout comme la vedette Kim Kardashian, Nabila voulait se faire connaître à tout prix et s’est lancée dans l’aventure de la télé-réalité, un phénomène fatal apparu dans les années 2000 par le producteur Stephane Courbit.

Rêvant toujours de la perfection, la star de téléréalité n’a pas hésité à faire appel à la chirur­gie esthé­tique pour s’offrir un corps de rêve et un visage sublime. Ses formes géné­reuses et sa plas­tique ultra sexy lui ont permis de deve­nir Miss Salon de l’Auto de Genève en 2011.

C’est en mars 2013 qu’elle accède à la notoriété en participant à l’émission Les Anges de la téléréalité qui lui vaut une célébrité médiatique instantanée puis en tant que chroniqueurs de Touche pas à mon poste ! sur D8.

Sexy, attirante et très active sur les réseaux sociaux, Nabilla est devenue l’un des sujets les plus commentés sur Twitter, instagram, facebook…

La brunette de la télé-réalité s’apprête à vivre une nouvelle expérience

L’actrice et mannequin algérienne rendue célèbre par son « Non, mais allô quoi !» et ses polémiques judiciaires, semble délaisser la téléréalité et opter pour les séries télévisées.

Nabilla avait annoncé sur twitter qu’elle projette une nouvelle aventure et laisser des indices sur Snapchat déclarant une expérience professionnelle importante aux Etats-Unis.

Le 16 décembre, Nabila a publié une photo indiquant qu’elle est en Amérique avec son amoureux Thomas Vergara. La brunette a eu également un passage sur le plateau de la série aux audiences incomparables Orange is the new black. Elle a aussi posté une photo avec Dascha Polanco, ainsi qu’un selfie montant sa tenue orange. Ces photos ont vite trouvé leurs crédits sur les réseaux sociaux.