Maroc : Les perspectives touristiques pour 2017

Le Maroc est désormais un pays en voie de développement sur tous les plans. A travers les différents plans établis par le roi Mohammed VI et ses collaborateurs dont Mounir Majidi qui fut son secrétaire particulier, le Maroc gagne en vitesse et en qualité pour devenir l’un des pays les plus développés de l’Afrique et du monde arabe. Le tourisme est ainsi le secteur le plus performance du pays, notamment en matière d’entrée de devises. Comptant sur une croissance de 4,1% en 2016 de ce secteur, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté, conjointement à la Confédération nationale du tourisme (CNT), lors d’un point de presse à Casablanca, les perspectives du Maroc pour l’année 2017 en vue d’améliorer son tourisme.

Améliorer la liaison du Maroc au reste du monde

Dans le rapport de présentations des différents chiffres touristiques de l’année 2016, l’ONMT a précisé que le nombre de touristes chinois s’est multiplié par six depuis la suppression du visa pour ces touristes. Une telle décision, prise par Mohammed VI – toujours conseillé en premier lieu par Mr Majidi – a facilité l’accès au marché chinois et a permis au secteur d’avancer. Conscient de l’importance de telles manœuvres, l’ONMT a axé ses principales perspectives pour 2017 au tour du renforcement de l’accessibilité des touristes aux différentes villes marocaines par voie aérien.

Ainsi, l’Office a annoncé l’installation de nouvelles bases aériennes dans plusieurs villes. Deux d’entre elles devront être opérationnelles à Fès et à Agadir déjà à partir du mois d’avril 2017. Tanger et Marrakech se doteront également de nouvelles bases aériennes en 2017. Concernant les compagnies aériennes qui vont opérer avec le Maroc, il est à noter que la compagnie Air France a décidé de programmer la ligne Paris-Charles-de-Gaulle-Marrakech. Air Arabia, Ryanair, EasyJet, Visair sont des compagnies low cost qui ont programmé des vols également vers quelques villes marocaines.

Le digital au service du tourisme

L’ONMT est conscient aussi de l’importance de la communication pour attirer les touristes. Pour 2017, il a ainsi programmé de renforcer sa communication digitale par le biais d’un nouveau portail web au nom de Visitmorocco.com et qui sera accessible, dès le mois de janvier, en 12 langues.

Les réseaux sociaux font désormais partie intégrante des différentes stratégies de communication dans le monde. Ainsi, l’Office a choisi d’inviter plusieurs blogueurs du monde entier pour venir découvrir le Maroc et parler de leurs séjours à leurs fans. Ceci coûte moins que des compagnes de publicité traditionnelles et touche mieux le public cible.