Présentation

Nous pensons que sur certaines questions, le chômage et l’Europe en particulier, les projets des différents partis de gauche (et du PS en particulier en tant que premier parti de gauche) ne sont pas à la hauteur des enjeux, et voilà pourquoi nous avons créé l’association “Nouvelle Gauche”.

Un de nos objectifs prioritaires est de créer, à travers un nouveau Pacte social, un sursaut de la gauche française et en particulier de remettre le Parti socialiste au travail.

D’après les statuts du PS, une grande convention doit être organisée tous les six mois pour approfondir un point du projet. Ainsi, 12 grandes conventions auraient dues se tenir depuis 2002. Malheureusement aucune convention de cette nature ne s’est tenue. Aucune en 7 ans d’opposition ! Ceci doit changer et nous nous proposons de produire le travail de fond qui permettra à la gauche et au PS en particulier de redevenir une force de proposition susceptible de reprendre les rênes de la France et d’impulser une nouvelle politique européenne avec nos partenaires des grands partis de la gauche européenne.

drapeau-europe-sociale1Vu la gravité de la situation, il y a urgence à remettre la gauche au travail. Mais, vu l’importance des déséquilibres accumulés, une réponse nationale ne peut pas suffire. C’est l’ensemble de la gauche européenne qu’il faut rassembler et mettre au travail pour définir, très concrètement, de nouveaux outils de régulation.

Voilà pourquoi nous demandons que les partis de gauche, au premier rang desquels le PS, prennent une initiative historique et invitent les forces de gauches des 27 pays de l’Union Européenne (ceux qui sont au pouvoir et ceux qui n’y sont pas) à se retrouver pendant 3 semaines, pour travailler avec quelques Prix Nobel d’économie sur l’ensemble des nouvelles régulations nécessaires à notre époque :
• Quelles régulations financières et monétaires ?
• Quelles régulations de nos échanges avec la Chine (montants compensatoires écologiques et sociaux) ?
• Quelles régulations intra-européennes (Traité de convergence sociale et impôt européen sur les bénéfices) ?
• Comment lutter radicalement contre le chômage et la précarité ?
• Comment rééquilibrer durablement le partage salaires/bénéfices ?
• Quelle régulation des gains de productivité et du temps de travail ?

reformes2Sarkozy parle et ne fait rien. Il ment et sa politique ne peut qu’aggraver les problèmes de notre pays. Nous ne pouvons pas nous contenter de critiquer Nicolas Sarkozy. Nous devons faire des propositions concrètes et nous devons agir ! Après 25 ans de fuite en avant néo-libérale et de renoncement à mener le travail de fond visant à construire un modèle alternatif au néolibéralisme, il est temps de relever la tête.