Management stratégique

 

Le management des opérations concerne les processus de production des biens et des services que les consommateurs utilisent au quotidien.

Les processus sont les activités fondamentales que les organisations mettent en œuvre pour produire et atteindre leurs objectifs.

 

En sélectionnant les techniques appropriées et en développant des stratégies opérationnelles intelligentes, le gestionnaire est donc à même de concevoir et d’exploiter des processus qui donnent à l’entreprise un avantage concurrentiel.

 

   Politiques de concurrence : comment améliorer les performances de l’économie de marché ?

Stratégie organisationnelle : en matière de gestion des opérations, un environnement dynamique se profile, au sein duquel les entreprises doivent trouver leur place face à la concurrence.

 

Les opérateurs télécoms (on donne l’exemple de Paritel) utilisent les opérations comme une arme concurrentielle, pour développer une stratégie opérationnelle judicieuse, focalisée sur le client.

Paritel est l’un des leaders mondiaux des télécommunications.

 

    Les points forts de la concurrence :

 

Développer une production pilotée par le client commence par la mise au point d’une stratégie organisationnelle destinée à assurer la coordination des objectifs globaux de l’entreprise et de ses compétences fondamentales.

 

La stratégie organisationnelle permet de cibler la clientèle, de définir les nouveaux produits ou services, la réactivité au changement dans l’environnement commercial et socio-économique, et les choix sur le marché international.

À partir de là, une analyse du marché aide à classer les clients par catégories, à identifier leurs besoins et à évaluer les points forts de la concurrence.

 

Autant d’informations qui sous-entendent le développement des priorités concurrentielles, avantages opérationnels que les processus doivent présenter pour que l’entreprise domine la concurrence.

 

Les propriétés concurrentielles et les directives de la stratégie organisationnelle sont les éléments de base des stratégies fonctionnelles, c’est à dire, des objectifs et des plans à long terme de chaque service.

 

À travers un processus de planification stratégique, chaque service peut identifier les solutions qui lui permettront de mettre en œuvre les stratégies fonctionnelles et de réaliser les objectifs organisationnels.

La stratégie organisationnelle permet de spécifier les activités à mettre en œuvre, d’identifier les opportunités et les menaces qui surgissent dans l’environnement et de fixer les objectifs de croissance.

Elle doit également prendre en compte la stratégie commerciale : en quoi l’entreprise peut-elle se différencier de ses concurrents ?

 

Il peut s’agir de standardiser la production ou de la personnaliser, de pratiquer des prix bas ou de s’engager sur des délais de livraison courts.

La stratégie organisationnelle définit les objectifs globaux servant de cadre à la conduite de toutes les fonctions de l’entreprise.

 

   Réflexion portant sur la stratégie :

 

Le développement de ce type de stratégie repose sur 3 axes de réflexion : comment surveiller les changements dans l’environnement et s’y adapter ? Comment répondre à une demande de flexibilité accrue ? Comment, enfin, identifier et développer les compétences fondamentales de l’organisation ?